NATURE

www.gencat.cat/altpirineu

La Val Ferrera est le coeur du Parc Naturel des hautes Pyrénées, le plus grand parc de la Catalogne, et la commune qui apporte la plus grande surface au Parc

De façon que la Val Ferrera reçoit un traitement préférentiel sur la gestion et planification du Parc dû aux excellentes valeurs naturelles préservées.




Du fond des vallées, où les rivières coulent, jusqu’aux sommets des montagnes, nous trouverons différents écosystèmes. Dans les endroits les plus profonds , présence d’une importante influence méditérranéenne, surtout aux endroits les plus ensoleillés, avec des chênes et des savins genièvre, une espèce d’arbre qu’on trouve nulle part ailleurs en Catalogne.
Au fond de la vallée se distinguent les beaux et fleuris prés, les forêts des rives qui entourent la rivière Noguera de Vallferrera, avec des saules, des aulnes glutineux et des peupliers. Aux endroits profonds et sombres on distingue les frênes et d’autres arbres à feuilles caduques comme le cerisier doux, les chênes, les noisetiers, les peupliers tremble et les noyers, qui transforment le paysage en un spectacle de couleurs jaunes et rouges pendant l’automne. À l’étage subalpin, remarquer les vastes forêts de sapins « rouges » avec sous-étage de raisin d’ours ou busserole et de myrtille et aussi plusieurs prés d’étage sub-alpin entourés de Bouleaux et d’arbres fruitiers de la région.

À l’étage alpin domaine de forêts de sapin noir et et des sous-étages de rhododendron et de myrtille ; et par-dessus les prés alpins, avec des espèces emblématiques, telle que la gentiana bleue, le trèfle de montagne et l’arnica des montagnes, et aussi des amas de pièrres et des zones rocheuses aux endroits les plus escarpés.
Tout au long du territoire on pourra découvrir de nombreuses espèces, de faune, typiques de l’étage sub-alpin et alpin, telles que l’ours, l’isard, le chevreuil, l’aigle royal (doré), le gypaète barbu, le coq de bruyère (le Grand Tétras), la perdrix blanche et l’hibou des Pyrénées, parmi d’autres, remarquant surtout une espèce endémique : le petit lézard du Pallars, qu’on trouve nulle part ailleurs au monde, seulement à la Val Ferrera et des contrées voisines.